En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités
 
 

Actualités

nappe2019-2.jpgSécheresse : une vigilance qui s'accentue dans le département.

En ce début d’été 2020, la sécheresse touche à nouveau le département de l’Ain et désormais pas uniquement les nappes souterraines. Les pluies enregistrées durant les mois de mai et juin 2020, proches des normales, ont profité à la végétation mais n’ont pas permis de combler le déficit printanier. En effet si avril avec 9 jours de pluie a été assez conforme aux valeurs saisonnières, le mois d'avril a atteint un déficit de plus de 40 % notamment en plaine de l'Ain. Ce fut guère mieux en mai avec un manque qui a grimpé parfois à plus de 30 %.

Un printemps déjà bien déficitaire. Si l'on écarte juin en se concentrant uniquement sur mars, avril, mai qui composent le printemps météorologique à la station d'Ambérieu on comptabilise 211,8 mm. Ce printemps se classe ainsi en 19e position sur 75 des printemps les plus secs depuis l'après-guerre. Le printemps le plus sec sur toute cette période est celui de 1983 avec 656,1 mm; à l'inverse le plus sec date 1953 avec 98,7 mm seulement.

Aussi, depuis le début du mois de juillet, les débits des cours d’eau diminuent de jour en jour. Ce phénomène est plus marqué sur la partie plaine du département que sur la partie montagne. Un premier lâcher d'eau a été effectué en ce début de semaine sur la rivière d'Ain pour donner un peu d'oxygène aux poissons et baisser aussi la température. Mais d'après nos informations, des relevés effectués avant et après ce lâcher font toujours été d'une température de l'Ain à 22°; pas très réjouissant.


Pour les jours, voire les semaines, à venir, les prévisions météorologiques ne font pas état de pluies significatives, alors qu’il faudrait des précipitations très abondantes et régulières pour inverser la situation.


Depuis le 1er juillet, la situation ainsi se dégrade sur le niveau des cours d'eau qui continuent à baisser. L'Ain ou le Suran sont au plus bas. Et ce ne sont pas des cas isolés. La plaine est plus touchée que la montagne où en juin dernier certains étaient bien remontées suite aux précipitations de la première décade. Le mois avait d'ailleurs connu des précipitations de saison.


En conséquence de la situation, le préfet a décidé de placer dès ce mercredi le bassin de gestion eaux superficielles de « la Dombes » avec la partie Plaine de l'Ain en situation d’alerte et les bassins de gestion eaux superficielles de « la Bresse » et du « Haut Rhône » en situation de vigilance. Par contre, le Bugey reste au-dessus des seuils en raison des fortes précipitations de la première quinzaine de juin.


Pour mémoire , le bassin de gestion eaux souterraines Dombes – Certines placé en situation d’alerte depuis le 1er  avril 2020  le demeure toujours et le bassin de gestion eaux souterraines Plaine de l’Ain a été placé en situation de vigilance depuis le 22 avril 2020. Ces niveaux de gestion sont maintenus. La situation de vigilance ne conduit pas, dans les communes concernées, à l’instauration de mesures de limitation ou d’interdiction des prélèvements et de l’utilisation de l’eau. Dans le pays de Gex par contre, on reste au-dessus des seuils.

secheressejuillet2020.jpg

secheresseavril2020-2.jpg


Mais les usagers sont invités à faire preuve de civisme et à économiser leur consommation d’eau afin de retarder au maximum l’instauration de mesures de restriction plus conséquentes. Ce qui au vu des constatations ici ou là est loin d'être respecté. On peut notamment découvrir de belles pelouses dignes d'un parcours de golf près de la rivière d'Ain .Celles-ci pourraient tout de même être mises en place si dans les prochaines semaines la pluie se fait toujours aussi discrète.


La situation d’alerte conduit, dans les communes concernées, à l’instauration de mesures de limitation ou d’interdiction des prélèvements et de l’utilisation de l’eau qui figurent en annexe 5 de l’arrêté. Elles sont applicables au plus tard jusqu’au 31 octobre 2020.

---------------------------------------

secheresse22072020-2.jpg

secheresse22072020-3.jpg

secheresse22072020-4.jpg

---------------------------------------

secheresse22072020-5.jpg

secheresse22072020-6.jpg

secheresse22072020-7.jpg

secheresse22072020-8.jpg

secheresse22072020-9.jpg

secheresse22072020-10.jpg

secheresse22072020-11.jpg

secheresse22072020-12.jpg

secheresse22072020.jpg


 
 

Bulletin météo

Source : Meteonews

Dernière image des précipitations Centre-Est
 

AIN | NOUVEAU REPORTAGE

Février 2018 : le 14, l'Ain était sous la neige

Photos - Observations - Prévisions - AIN

Neige, inondations, orages....au fil du temps dans l'Ain.

 

Les chroniques du passé.

 

Vidéos - AIN

Nos vidéos et celles des internautes sur les caprices du ciel dans l'Ain

Climatologie -Sutrieu

L'évolution du climat au coeur du Valromey

Climatologie - Hauteville

L'évolution du climat au coeur du plateau d'Hauteville

  • DéplierFermer Températures

    • DéplierFermer Quotidiennes

Vidéos - REGION

Les évènements climatiques de notre région en vidéo.

 

Reportages - Dossiers

Des dossiers spéciaux, des reportages...

Visites

 54726 visiteurs

 46 visiteurs en ligne

 

Visiteur(s) : En ligne : 1 Aujourd'hui : 1 Total : 496